meilleures-positions-sexuelles.jpg

Les dix positions que la femme préfère

meilleures positions sexuelles

Vous brûlez d’envie de savoir quelles sont les positions préférées des femmes au lit ? Heureusement, les sondages existent, qui nous en disent un peu plus sur les véritables désirs de nos compagnes… C’est parti pour un petit voyage à la découverte d’un kamasoutra très particulier, dessiné, redéfini et fantasmé par les femmes ! Dans le top ten, il y en a pour tous les goûts…

1,2 : les positions les plus classiques

Malgré son manque d’exotisme, le missionnaire reste une valeur sûre et un grand classique des débats amoureux vus par les femmes. A moins d’avoir un partenaire dont le poids est vraiment excessif, en effet, les femmes disent adorer cette position qui leur permet d’être en contact avec leur homme, de le sentir contre elles des pieds à la tête, et de pouvoir ajouter aux joies du sexe les plaisirs du baiser sur la bouche. Le missionnaire, c’est comme de se serrer dans les bras l’un de l’autre, mais à l’horizontale et en mieux ! Une variante du missionnaire, également appréciée par ces dames, consiste, pour la femme, à s’allonger sur le ventre, les jambes légèrement écartées, afin que l’homme la pénètre par derrière. Bien que la pénétration, dans cette position, soit peu profonde, elle permet au pénis de simuler l’une des zones les plus érogènes du vagin, celle qui se trouve juste à l’entrée des petites lèvres. En ouvrant ou resserrant les jambes, la femme réussit à moduler l’intensité de ses sensations ainsi que l’étreinte du vagin autour du pénis. De plus, son partenaire peut lui toucher les fesses et le dos, des zones érogènes auxquelles on ne pense pas toujours mais dont la caresse est toujours bien accueillie par nos compagnes.

3, 4 : les positions les plus coquines

Parmi les positions coquines préférées de ces dames, on demande la levrette ! Eh oui, cette célèbre position, où la femme est à quatre pattes et l’homme derrière elle, est autant plébiscitée par les hommes que par les femmes. Et vous qui, à la limite, n’osiez pas proposer la levrette à votre copine de peur de la choquer! Le secret de cette position si excitante ? Une pénétration profonde et une stimulation particulière du point G, cette zone érogène du vagin à l’origine des plus grands orgasmes féminins. D’autres plus pour les femmes : le côté « animal » de la chose, qui peut être très excitant pour l’un et l’autre des partenaires, le fait de pouvoir se toucher le clitoris pour une stimulation encore plus intense. Une variante de la levrette, également appréciée de la gent féminine, consiste pour la femme à se faire pénétrer debout, de dos et légèrement penchée en avant. L’avantage de cette position étant qu’elle peut être mise en acte un peu partout, dans votre salon comme dans un ascenseur ! Oui, le choix du lieu aussi est important…

5, 6 : les positions les plus excitantes

En bonne position dans le top ten féminin, la position dite d’Andromaque, qui consiste pour la femme à chevaucher l’homme allongé sur le dos. Oui, Messieurs, votre compagne est une partenaire active, sensuelle, qui aime autant vous donner du plaisir, en roulant des hanches sur votre pubis, qu’en prendre elle-même en contrôlant le mouvement de votre pénis dans son vagin. En effet, la position d’Andromaque permet non seulement à la femme de mener la danse et, donc, de mieux doser son plaisir, mais beaucoup d’entre elles se déclarent, de plus, favorables à la stimulation manuelle du clitoris, ou des seins, qui décuple leur plaisir et les conduit à l’orgasme. Une variante, également appréciée, consiste à installer Monsieur sur une chaise et à s’asseoir sur lui, en le regardant ou en lui tournant le dos, au choix… les femmes sont partantes pour les deux ! Ce qu’il faut savoir : dans un sens ou dans un autre, ce sont des parties différentes du vagin qui sont stimulées. Pourquoi ne pas tenter les deux en laissant votre compagne se retourner à un certain stade de l’acte sexuel ?

7 : La position la plus inattendue

Dans le top ten, parmi une série de positions inattendues ou prévisibles mais basées, quoi qu’il en soit, sur la pénétration, une exception, qui arrive en bonne position parmi les désirs féminins : le 69. Cette position, qui permet à l’homme de lécher le sexe de la femme pendant que la femme suce celui de son compagnon, fait donc partie des plus attirantes pour la femme, à qui on ne pourra plus reprocher d’être réticente chaque fois qu’il s’agit de faire une fellation. Une variante érotique et excitante de la pénétration, qui permet aux deux partenaires de se donner mutuellement du plaisir. Généralement, la femme se met à quatre pattes, son sexe au-dessus du visage de son partenaire, qui est allongé sous elle. De cette façon, sa bouche à elle est à la hauteur du pénis, lui permettant de le prendre facilement dans sa bouche.

8, 9 : les positions les plus confortables

La position dite de la petite cuillère fait également partie des grandes favorites des femmes. Couchée sur le côté, celle-ci apprécie de sentir son partenaire se glisser derrière elle et son corps s’emboîter au sien tout en la pénétrant. Une position qui ne demande pas une grande performance physique et qui est particulièrement appréciée des femmes enceintes, mais aussi de celles qui aiment être enveloppées et étreintes par leur partenaire pendant l’acte sexuel. Une autre position, appréciée pour son confort autant que pour les sensations qu’elle procure, est la femme allongée, une jambe posée sur l’épaule de l’homme, l’autre restant baissée. L’asymétrie de position entre les jambes permet au pénis, pendant son mouvement de va-et-vient, d’effleurer le clitoris, une garantie en béton pour le déclenchement de l’orgasme.

10 : la position qui promet le plus de frissons

Pour finir en beauté, les femmes remettent un grand classique au goût du jour : une position appelée ‘cadenas’ par le kamasoutra, et qui consiste pour la femme à s’asseoir sur un support relativement élevé et à enrouler ses jambes autour de son partenaire, debout devant elle. Le ‘cadenas’ permet non seulement à la femme de guider les mouvements de l’homme avec ses jambes, en resserrant plus ou moins leur étreinte, mais aussi de varier les plaisirs en s’allongeant, par exemple, au lieu de rester en position assise. Mais surtout, la grande prérogative de cette position, c’est de pouvoir être mise en pratique… sur la machine à laver, de préférence en train d’essorer. Là, toutes les sensations sont multipliées par mille, et c’est le frisson garanti !

Alors, Messieurs, qu’en dites-vous ? Vous avez des partenaires éveillées, sensuelles, et même, dans certain cas, sportives, non ? Et vous, quelles sont les positions qui vous émoustillent le plus ?

vieux-couple.jpg

Comment réanimer le sexe dans un vieux couple ?

vieux couple

Un vieux couple, quelle triste façon de désigner une relation qui dure depuis des années ! Même si vous êtes marié depuis longtemps, ne vous laissez pas abattre par le pessimisme de ce vocabulaire. En effet, c’est alors même que vous croyez qu’elles sont usées que les joies du sexe se déchaînent plus que jamais. Il suffit de quelques trucs…

Le désir, ce dieu capricieux…

Le problème du désir, en fait, c’est que ce dieu capricieux aime la nouveauté… facilement excité par un nouveau corps, ou de nouvelles formes d’ébats, il tend, au contraire, à se ramollir devant la répétitivité de la vie de couple. Si vous dormez ensemble depuis des années, avec votre conjoint, il y a de fortes chances pour que le sexe, entre vous, ait fait long feu. Passés les premiers élans, la routine s’est peu à peu emparée de votre désir, vos corps sont devenus des objets familiers, précieux et chéris autant qu’au premier jour, certes, mais beaucoup moins désirés. Vous continuez à faire l’amour, car les rapports sexuels sont restés une façon comme une autre de vous dire je t’aime mais on est bien loin des grands incendies du début. Et même d’une petite flamme. Vous vous retrouvez au lit, votre mari et vous, presque avec indifférence, en tous cas sans passion. Et vos ébats reflètent votre lassitude : des rapports brefs, hygiéniques et, finalement, pour l’un comme pour l’autre, peu satisfaisants. Et pourtant, il ne faudrait pas grand-chose pour vous faire redémarrer au quart de tour…

Préparez le décor !

Puisque le grand ennemi du désir, c’est l’habitude, vous allez commencer par prendre le taureau par les cornes en innovant un peu. Oui, en introduisant de la nouveauté dans votre couple, vous attaquez de front le petit dieu capricieux… vous le prenez à son propre piège ! Il veut du nouveau ? Il en aura ! Comme d’autres profitent du printemps pour faire un grand ménage, vous allez, de votre côté, vous occuper de réveiller vos fantasmes, et ceux de votre partenaire. Toutefois, pour ne pas l’effaroucher, il va vous falloir procéder en douceur. Commencez par vous occuper, discrètement, de vous. Une petite séance d’épilation chez l’esthéticienne, des dessous neufs… rien de trop évident, surtout, ni de trop radical. Vous préparez, simplement, votre corps à repartir au combat ! Puis vous faites une provision de bougies parfumées et d’huiles de bain aux senteurs orientales. Ce soir, vous allez prendre votre mari par surprise, en lui faisant couler un bain et en lui proposant, pour couronner le tout, un massage ! Arrangez-vous pour être tranquille ce soir-là et, si vous pouvez, seuls dans la maison. Débranchez le téléphone et, à la place, mettez un peu de musique relaxante en bruit de fond.

Une soirée de pur plaisir

Bien sûr, ça n’a l’air de rien. Mais depuis le temps, les années mêmes, que vos soirées sont consacrées aux enfants, à la famille, aux corvées qu’on n’a pas le temps de faire pendant la journée… depuis le temps que vous vous écroulez, le soir, devant un bon film dans votre canapé, vous aviez presque oublié de vous réserver du temps à passer l’un avec l’autre. Et le fait d’organiser un moment privilégié à deux, uniquement réservé à votre couple, peut déjà être, en soi, un bon aphrodisiaque. Bien entendu, vous profitez vous aussi du bain que vous venez de faire couler, en vous glissant dans la baignoire avec votre mari. Vous commencez par lui masser la nuque, puis vous le prenez dans vos bras. Des gestes simples mais, pris dans la tourmente du quotidien, presque oubliés. Là, dans le calme et l’intimité de la baignoire, vous lui demandez de quoi il a envie. Vous lui parlez de l’huile que vous avez achetée rien que pour lui, du massage que vous avez projeté de lui faire, et vous lui demandez ce qu’il en pense… Ne vous inquiétez pas, il ne risque pas de refuser !

Retrouver le goût l’un de l’autre

Votre carte maîtresse, une fois parvenue à l’étape du massage : l’huile dont vous vous servez est en fait une huile comestible, parfumée à la vanille et au chocolat… le massage va donc pouvoir se prolonger en baisers gourmands, et plus si affinités ! Pour vous imprégner vous aussi de l’élixir magique, étendez-vous sur votre partenaire, frottez-vous à lui. Un jeu des plus agréables commence, de lècheries en mordillements, de massages en caresses plus intimes… Vous retrouvez, soudain, l’énergie de vos vingt ans. Le désir est là, intact, réveillé par le plaisir du bain, la détente du massage, les parfums gourmands de l’huile répandue sur votre peau. Justement, à quelques mètres de la baignoire, sur le palier, votre chambre vous attend, avec sa lumière tamisée et ses bougies parfumées, répandant le même parfum que l’huile… Quand tout est terminé, n’oubliez pas de ranger soigneusement le flacon sur une étagère de votre salle de bains, car vous saurez vous en resservir à l’occasion ! Vous n’aviez pas fait l’amour comme ça depuis longtemps. Et vous pouvez être sûre qu’une fois que la roue est lancée, rien ne l’arrête. Votre corps a eu tellement de plaisir, ce soir, qu’il en redemandera bientôt. Il faut des années pour se déshabituer de l’excitation, à proprement parler, liée au sexe, mais peu de temps pour la retrouver, et ne plus pouvoir s’en passer !

Recommencer aussi souvent qu’on en a envie

Car ce qui compte, dans un couple un peu endormi sexuellement, c’est de faire le premier pas, et de le faire selon les règles de l’art. Après la réussite de votre soirée, ne laissez pas, à nouveau, vos rapports s’endormir dans la routine. Désormais, vous avez compris le truc, et votre mari aussi. La prochaine fois, ce sera un petit dîner aux chandelles, avec des mets pimentés, réputés pour être aphrodisiaques ; un film ou un livre érotique choisi ensemble, pour enrichir et alimenter vos fantasmes ; un week-end en amoureux, oui, exactement, comme au bon vieux temps, sur les canaux de Bruges ou dans une gondole vénitienne. Vous êtes un vieux couple ? Tirez-en parti, car cette situation ne comporte pas que des désavantages, bien au contraire. C’est justement quand on est ensemble depuis des années et qu’on est persuadé de très bien se connaître qu’on a le plus de facilité à surprendre l’autre. Car il suffit, pour cela, de sortir de la routine du couple. Peu de choses suffisent : maintenant que la glace est brisée, achetez-vous un manuel du kamasoutra pour découvrir ensemble de nouvelles positions, promenez-vous dans un sex-shop et laissez-vous tenter par un sextoy qui vous donnera des sensations inédites, et pourquoi ne pas le faire à plusieurs? Les véritables vieux couples, ce ne sont pas ceux qui sont ensemble depuis des années. Ce sont ceux qui croient qu’ils n’ont plus rien à apprendre l’un de l’autre et qui renoncent à l’exotisme et la sensualité d’une sexualité renouvelée !

menage-a-trois.jpg

Est-ce qu’on doit accepter de faire un ménage à trois avec son mari ?

menage a trois

Bien sûr, c’est grand classique de la littérature et du cinéma, depuis la nuit des temps. Bien sûr, certaines le font, et prétendent ne pas s’en porter plus mal. Bien sûr, faire un ménage à trois avec son mari, cela vous permet d’éviter une séparation, du moins c’est ce que vous croyez. Cependant, même pour sauver votre couple, réfléchissez bien avant d’accepter une proposition qui risque de bouleverser votre existence de façon irréversible… et irrémédiable.

Qu’appelle-t-on un ménage à trois ?

Dans la définition traditionnelle du couple, vous êtes deux : un homme et une femme, un mari et sa femme, un compagnon et sa compagne. Et vous êtes en ménage à partir du moment où vous vivez ensemble, où, sous le même toit, vous partagez les joies et les peines du quotidien. Un ménage, donc, par définition, c’est un duo. Quand on précise qu’il est ‘à trois’, ce n’est déjà plus un ménage, en tous les cas, ce n’est plus un couple. On parle de ménage à trois quand une tierce personne s’est immiscée dans le couple et prétend trouver sa place en vivant avec lui, à ses côtés, totalement ou en partie. Il n’est pas rare, quand une femme est trompée par son mari, qu’elle tolère l’existence d’une maîtresse dans la vie de son conjoint, pourvu qu’il la voie en dehors de la maison, qu’il mène de front son histoire avec elle et sa vie de couple sans que l’un empiète sur l’autre. Bien entendu, il s’agit d’une attitude discutable, mais il est parfois plus facile de fermer les yeux sur une infidélité qui, on le sait, ne durera pas toujours, et n’empêche pas l’autre de vous aimer, plutôt que d’affronter une séparation ou un divorce. Tout va bien pourvu que vous ne vous trouvez pas face à face avec votre rivale, que vous n’entendez pas sa voix au téléphone, que votre mari fait preuve de toute la discrétion nécessaire pour ne pas vous blesser dans votre orgueil ni votre amour… vous l’êtes déjà suffisamment comme ça, même si vous choisissez de rester, de supporter. Tout change quand il s’agit d’un ménage à trois : quand votre conjoint vous demande d’accepter la présence de sa maîtresse sous le toit conjugal et, pire encore, dans votre lit ! Quand il est question, par extension, de l’accueillir dans votre lit, de faire des ‘plans à trois’ dont votre mari assure qu’ils boosteront votre libido et ne pourront faire que le plus grand bien à votre couple…

Faire l’amour à trois

Et voilà, c’est fait. Vous avez accepté. Vous avez même aidé votre mari à choisir la femme qui participera à vos ébats ce soir, à moins que vous n’ayez ouvert vos portes à la maîtresse avec laquelle il entretient une liaison depuis quelque temps déjà. Quand votre mari vous a soumis son projet, vous avez bondi. Vous avez commencé par protester, par lui dire que c’était impossible, que vous ne vous imaginiez pas au lit avec lui et une autre femme, nue devant elle, faisant l’amour devant elle, ou le regardant, lui, faire l’amour avec elle ! Mais votre conjoint vous a expliqué que c’était une façon de découvrir de nouvelles pratiques sexuelles qui n’ont rien de choquant, et peut-être l’occasion pour vous d’enrichir votre sensualité. Dans tous les cas, s’il est brusquement question de ménage à trois entre vous, vous savez très bien, dans le fond, que c’est parce que, sexuellement, il ne se passe plus grand-chose d’extraordinaire entre vous et votre mari. Non parce que vous ne aimez plus mais parce que le désir, suivant une courbe qui lui est naturelle, se laisse dévorer par votre fatigue mutuelle, le soir, vos soucis, votre travail, et aussi peut-être par le fait que vous connaissez si bien le corps l’un de l’autre… inutile de le nier. Entre vous deux, la surprise, l’émerveillement, ne sont plus au rendez-vous depuis un bon bout de temps. Votre libido aurait bien besoin d’être boostée. Alors, commencez-vous à vous dire, pourquoi pas ? Pourquoi ne pas tenter le fameux ‘plan à trois’ dont votre mari vous parle avec tant d’enthousiasme ? Et si le plan à trois d’un soir finit par devenir un véritable ménage à trois, si votre couple n’est plus un duo, mais un trio, mais que cela vous permet vraiment de vous épanouir autrement, voire de vous redécouvrir l’un l’autre et de relancer une relation qui avait fini par s’assoupir dans la routine, au bout du compte, pourquoi pas ?

Les risques et les limites du ménage à trois

Pourtant, prenez le temps de réfléchir et de vous interroger avant de vous lancer dans cette aventure. Qu’elle ne dure que le temps d’une nuit ou qu’elle joue les prolongations, la présence d’une tierce personne entre votre mari et vous, et dans un domaine aussi intime que le sexe, risque de vous marquer à jamais, voire même de vous bouleverser de façon irrémédiable. Car on ne partage pas impunément son intimité avec une inconnue sans en pâtir d’une façon ou d’une autre, même si, contrairement à vos premières appréhensions, la nuit à trois se révèle plutôt excitante. Entre vous et l’autre femme, votre mari se partage équitablement. Il ne semble pas remarquer qu’elle a le ventre plus plat que vous, ou moins de rides autour des yeux… non, il montre même un plaisir particulier, cette nuit-là, à vous faire l’amour, un plaisir dont il n’avait pas fait preuve depuis des mois et des mois. Vous n’avez l’impression ni d’être négligée, ni d’être humiliée. Et vous découvrez, par la même occasion, le plaisir insoupçonné d’échanger certaines caresses avec une femme. Pourtant, le petit matin venu, vous voyez la scène avec d’autres yeux… et l’angoisse s’empare de vous. Quel que soit le degré de plaisir que vous ayez pu éprouver à partager votre homme avec une autre femme sur l’oreiller, vous vous posez, inévitablement, des questions. Est-ce que ce sera toujours comme ça, désormais ? vous demandez-vous avec inquiétude. Votre mari aura-t-il toujours besoin d’une autre femme pour prendre vraiment son pied avec vous ? Et même dans le cas contraire, réussirez-vous, vous, à refaire jamais l’amour normalement avec lui ? A ne plus voir l’autre femme entre vous chaque fois qu’il vous prendra dans ses bras ? Voilà, les risques d’un ménage à trois, c’est qu’il est en mesure de laisser des marques indélébiles sur le couple et de préjuger, dans tous les cas, de son avenir ensemble. Alors, si vous n’êtes pas sûre de vous, et même si vous l’êtes, réfléchissez bien avant d’accepter de vous embarquer dans le fameux plan dont votre mari vous parle avec enthousiasme. Soyez consciente que, qu’elle vous excite ou pas, l’aventure comporte des risques bien précis et non négligeables.